Accueil » Comment travailler à la maison avec des enfants ?

Comment travailler à la maison avec des enfants ?

À cause de la crise sanitaire, le télétravail semble s’étendre dans les branches professionnelles où cela est possible. Mais travailler à la maison nécessite d’avoir le matériel adéquat, un espace de travail à proprement parler et des moments calmes pour garder sa concentration. Mais lorsque l’on travaille à la maison et que l’on a des enfants à s’occuper, ce n’est pas toujours une chose simple à faire. Découvrez mes 7 conseils qui vous permettront de rendre la tâche un peu moins pénible.

Télétravail avec enfants : un équilibre à trouver

Essayer de gérer un emploi à plein temps, un bambin qui crie, un bébé indiscipliné et une maison qui aurait dû être nettoyée il y a plusieurs jours est une recette favorisant le stress, l’accablement et l’épuisement. Les parents ne seront donc pas surpris d’apprendre que le travail à domicile avec les enfants n’entraîne pas vraiment une augmentation de la productivité. En raison de la crise de santé publique prolongée que nous traversons tous, ce qui pouvait sembler au départ un chaos temporaire a fait place à une nouvelle réalité dysfonctionnelle dans laquelle on attend de vous que vous conciliez harmonieusement la vie de famille et le travail, simultanément et pour une durée indéterminée.

« Nous sommes depuis quelques semaines dans la « nouvelle normalité » du travail à la maison et de la prise en charge des enfants. Ce type de fonctionnement est un facteur de stress chronique et non aigu », explique le Dr. Sarah Reiff-Hekking, docteure en philosophie, experte en gestion du temps et PDF de True Docus Coaching Inc. à l’occasion de la Journée des Droits des Femmes. « Vous devez vous demander comment faire pour que cela fonctionne pour l’instant. »

Pour faciliter ce changement nécessaire, essayez d’appliquer ces 7 conseils pour vous aider à travailler chez vous tout en gérant la garde de vos enfants.

Installez un espace pour les petits enfants

Si vous avez des enfants de 5 ans et moins, vous savez probablement que les occuper est la clé de la réussite. « Une façon d’éviter que les enfants ne vous dérangent pendant une réunion importante est d’installer ce que j’appelle un petit nid à côté de votre bureau », explique Meghan Leahy, conseillère auprès des parents et auteure de Parenting Outside the Lines à l’occasion de la Journée des Droits des Femmes. « Remplissez-le de tout ce que votre enfant aime, comme des jouets, des collations, des livres, des animaux en peluche voire une tablette. Les enfants veulent être physiquement près de vous, et si vous essayez de les repousser, cela peut vraiment activer leur besoin et leur donner envie d’être encore plus près de vous. »

Créez un planning flexible

Prendre le temps, un dimanche soir, d’organiser une réunion de famille et d’établir un calendrier approximatif pour la semaine peut contribuer à rendre vos journées plus organisées et moins chaotiques. « Créer un modèle flexible pour votre semaine peut vous aider à savoir clairement quand vous allez travailler et quand vous allez passer du temps avec vos enfants », nous dit le Dr. Reiff-Hekking. Mais ici, l’accent est mis sur le terme « flexible ». Si vous avez un enfant âgé de 2 ans qui fait une crise de colère et que vous devez vous éloigner du travail pendant quelques minutes, ce n’est pas la fin du monde. Planifiez vos journées de manière à avoir du temps pour gérer ces choses au dur et à mesure qu’elles se présentent.

Établissez un temps pour la concentration chaque jour

Que ce soit tôt le matin avant le réveil des enfants, pendant cette heure de sieste tant convoitée, ou tard dans la nuit après que les enfants se sont endormis, prenez une heure ou deux chaque jour où vous savez que vous pourrez tourner toute votre attention et votre énergie vers le travail. « Précisez bien à quel moment vous savez que vous aurez un peu de temps pour faire le travail important qui demande le plus d’attention », dit Dr. Reiff-Hekking. De cette façon, si vous passez une mauvaise journée, vous pouvez vous dire « Ce n’est pas la fin du monde ». Je sais que je peux mener ce projet à bien demain. »

Recherchez les aspects positifs de votre situation

Il n’est pas facile de se sentir optimiste quand on est stressée à la maison et qu’on doit faire face aux ramifications d’une pandémie mondiale. Mais les recherches montrent qu’être heureuse peut vous aider à être plus productive. « Mettre l’accent sur les aspects positifs est aussi facile que de prendre quelques minutes par jour, voire par semaine, pour réfléchir à ce qui va bien », explique le Dr. Kim Perkins, docteure en psychologie organisationnelle positive. « Nous sommes si attentives aux comportements négatifs et aux menaces que nous devons rechercher activement ce qui va bien pour avoir une vision équilibrée du monde qui nous entoure. »

femme-télétravail-maison-avec-bébé

Créez un espace de travail bien défini

Établir une séparation physique entre le moment où vous êtes « au bureau » et celui où vous êtes avec votre famille peut vous aider à éviter toute distraction inutile. « Aménagez-vous un espace de travail désigné pour vous, même s’il ne s’agit que d’un coin de votre appartement », explique le Dr. Perkins. « Soyez assez vigilant sur le fait que lorsque vous êtes là, vous travaillez. Si vous voulez regarder une vidéo sur YouTube, allez ailleurs. Il est important d’avoir une frontière entre le travail et la maison. »

N’oubliez pas de prendre soin de vous

Il est bien trop facile de négliger sa propre santé quand on passe ses journées à résoudre les problèmes des autres. Mais faire de vous-même une priorité ne devrait pas être négociable. « N’oubliez pas de manger, de dormir et de prendre soin de vous », dit Meghan Leahy. « Dans ces circonstances, prendre soin de soi-même est la différence entre une spirale d’anxiété et une bonne santé. Votre capacité à gérer votre travail et vos enfants en dépend. »

Accordez-vous une pause

Ce n’est pas le moment de vous attendre à être l’employée du mois ou super-maman. « Assurez-vous de vous accorder un peu de temps libre ici et là, et de vous permettre de ne pas être parfaite », dit le Dr. Reiff-Hekking. « Concentrez-vous plutôt sur ce qui est bon, et laissez-vous guider par cet objectif pour le moment. »

Travailler et être maman en même temps ne sera jamais du gâteau, surtout en pleine crise sanitaire qui a eu un impact négatif sur la santé mentale des soignants dans tout le pays. Mais avec un peu de planification et beaucoup de pardon, vous pouvez rendre la tâche à accomplir un peu plus supportable.

Revenir en haut de page