Comment acheter une maison sans apport ?

Apport crédit immobilier

Acheter une maison sans apport, est-ce aujourd’hui possible ? La question est délicate, limite tabou, car on connait l’amour des banques pour cette fameuse enveloppe, précieux bon point dans l’obtention d’un crédit. Si vous n’avez pas d’apport, il est possible d’obtenir votre prêt immobilier. Mais attention, la tâche s’annonce compliquée.

Apport crédit immobilier

Le principe de l’apport dans un prêt immobilier

Dans la pratique, la part de l’apport dans l’achat d’un bien immobilier s’élève à 10% du montant du prêt. Plus le fond personnel est grand et plus votre dossier aura toutes les chances de passer. Attention, cela ne veut pas dire que la banque vous accordera un prêt à tous les coups. Elle prend en compte d’autres critères, votre investissement n’étant qu’un « bon point » dans son étude.

Les raisons de ne pas mettre un apport sur la table

Vous n’avez peut-être pas les moyens de mettre un apport sur la table des négociations, ou tout simplement, vous n’en avez pas envie. L’apport n’est pas une obligation, on l’oublie bien souvent.

Vous avez le droit de conserver vos économies de vos comptes épargnes pour les utiliser plus tard, pour des travaux par exemple, ou pour un tout autre projet. La banque ne pourra jamais vous pousser à utiliser cet argent.

Une négociation plus compliquée sans apport

Sans fonds personnels, la banque risque de se montrer plus tatillonne et étudier de très près votre profil. Vos revenus, vos professions, vos comptes, vos dépenses, tout va être passé au crible. Vous devez présenter un dossier solide, rassurant et apporter à la banque toutes les garanties nécessaires pour qu’elle vous fasse confiance.

Sachez qu’il existe des profils pour lesquels demander un prêt immobilier sans apport passent mieux que d’autres. Vous sortez de l’école et vous n’avez pas eu le temps de constituer un capital ou vous disposez au contraire d’une épargne très solide qui peut servir comme fonds de sécurité.

Croiser les doigts

Il n’y pas de généralité concernant l’accord d’un prêt immobilier sans apport. À vous d’apporter à la banque tous les points rassurants possibles. Vous devez séduire et convaincre ! Moins vous aurez de failles (des découverts réguliers par exemple ou un CDD non renouvelé) et plus vous aurez de chance.

Avant de vous lancer et d’annoncer aux banques d’entrée de jeu que vous n’avez pas d’apport, pensez à passer d’abord par une simulation. Si vous redoutez d’affronter les banques, optez pour un courtier immobilier qui ira défendre votre dossier.

 

Close